Con­di­ti­ons dif­fi­ci­les dans le domai­ne des per­mis du droit des étrangers

Intro­duc­tion de la nou­vel­le loi sur les étran­gers et l’in­té­gra­ti­on (LEI): L’ODAE se pro­non­ce à ce sujet dans le maga­zi­ne «Hori­zon­te» d’UNIA.

L’in­tro­duc­tion de la nou­vel­le loi sur les étran­gers et l’in­té­gra­ti­on (LEI) a appor­té des amé­lio­ra­ti­ons ponc­tu­el­les, com­me par exemp­le dans l’intégration au mar­ché du tra­vail. La loi con­tient tou­te­fois de nombreux durcis­se­ments : Le tit­re de séjour est lié à l’intégration et tou­te per­son­ne titu­lai­re d’u­ne auto­ri­sa­ti­on d’établissement peut à nou­veau le perdre.

L’ar­ti­cle a été publié dans le maga­zi­ne «Hori­zon­te» d› UNIA (Nr. 07/2018).

Lisez l’ar­ti­cle en qua­li­té de PDF (en allemand)