Ces­ser les noya­des en Médi­ter­ra­née: remi­se de la péti­ti­on

Près de 25’000 per­son­nes ont signé la péti­ti­on qui a été dépo­sée hier à la Chan­cel­le­rie fédé­ra­le à Ber­ne.

Hier, la péti­ti­on «Fai­re ces­ser les noya­des de réfu­gi­és en Médi­ter­ra­née» a été dépo­sée  à la Chan­cel­le­rie fédé­ra­le. Avant le dépôt de la péti­ti­on, sur le Wai­sen­haus­platz, les 35’997 noms de tou­tes cel­les et tous ceux qui sont mor­ts ces der­niè­res années sur les che­mins d’exil vers l’Europe ont été pré­sen­té.

L’ODAE-Suisse et les autres orga­ni­sa­ti­ons respons­ables de la péti­ti­on deman­dent au Con­seil fédé­ral et au Par­le­ment de prend­re immé­dia­te­ment des mes­u­res afin que des per­son­nes en détres­se en mer Médi­ter­ra­née puis­sent être sau­vées et accueil­lies de maniè­re décen­tra­li­sée.

1. La Suis­se doit par­ti­ci­per à la mise en place d’un sys­tème civil de sau­veta­ge en mer finan­cé et orga­ni­sé au niveau euro­péen.

2. La Suis­se doit s’engager pour une répar­ti­ti­on des per­son­nes sau­vées en mer respec­tant les princi­pes huma­ni­taires et de l’Etat de droit.

3. Le Con­seil fédé­ral et le Par­le­ment doiv­ent créer les bases léga­les per­met­tant un accueil rapi­de et décen­tra­li­sé, en Suis­se, des per­son­nes sau­vées en mer.

La con­seil­lè­re natio­na­le Mat­tea Mey­er a dépo­sé au prin­temps une moti­on 19.3479 du même nom. Elle n’a pas encore été débat­tu au Par­le­ment.

(Pho­to: liveit.ch/ Manu­el Lopez)