Mes­sa­ge de sou­ti­en à Anni Lanz

Le grou­pe de Saint-Fran­çois s’est for­mé à la suite de la con­dam­na­ti­on pour « délit de soli­da­ri­té » du pas­teur Nor­bert Val­ley. En août der­nier, le pas­teur Nor­bert Val­ley a été con­dam­né à une pei­ne pécu­ni­ai­re avec sur­sis et au paiement des frais de la pro­cé­du­re pour « inci­ta­ti­on au séjour illé­gal » ((art. 116 de la loi sur les étran­gers). Val­ley aurait nour­ri et héber­gé un Togo­lais, dont la deman­de d’asile avait été reje­tée, par­ce qu’il lui avait don­né une clé don­nant accès à l’ég­li­se évan­gé­li­que au Locle.

La semai­ne pas­sée, Anni Lanz a été con­dam­né par le tri­bu­nal de district de Bri­gue pour avoir « faci­li­té l’entrée ille­ga­le en Suis­se » (aus­si art. 116 de la loi sur les étran­gers). Paul Schnei­der, Clau­de Ruey et Jean Mar­tin du grou­pe de Saint-Fran­çois font par­tie du Comi­té de sou­ti­en de l’Observatoire Suis­se du droit d’asile et des étran­gers (ODAE-Suis­se). Anni Lanz fait aus­si par­tie du Comi­té de sou­ti­en de l’ODAE-Suisse. L’O­DAE-Suis­se deman­de que la soli­da­ri­té et l’as­si­s­tance huma­ni­taire soi­ent décri­mi­na­li­sées.

Lisez la lett­re du grou­pe de Saint-Fran­çois à Anni Lanz en qua­li­té de pdf.