Table ron­de: Trau­ma­tis­me

L’ODAE-Suisse orga­ni­se une table ron­de sur le sujet trau­ma­tis­me – signi­fi­ca­ti­ons pour les per­son­nes réfu­giées dans le cad­re des pro­cé­du­res d’asile et dans la vie quo­ti­di­en­ne le 30 octob­re à 19h.

Les per­son­nes en fui­te souf­frent de pro­blè­mes psychi­ques. Ils ont con­nu la guer­re, la tor­tu­re, la vio­lence, la sépa­ra­ti­on de leurs pro­ches et des par­cours migra­toires dan­ge­reux… Pour ces femmes, ces hom­mes et ces enfants trau­ma­ti­sés, la vie quo­ti­di­en­ne dans le pays d’accueil est plei­ne d’incertitudes et d’obstacles import­ants. Qui­con­que deman­de l’asile doit expo­ser ses motifs de fui­te en détail, de maniè­re logi­que et vrai­sem­bla­ble – car « sans vrai­sem­blan­ce, pas d’asile ». Mais c’est pré­cis­é­ment le critè­re de vrai­sem­blan­ce qui dés­a­van­ta­ge les per­son­nes vul­né­ra­bles.

La table ron­de exami­ne­ra les ques­ti­ons sui­v­an­tes : Quel­les sont les effets des trau­ma­tis­mes ? De quel­le maniè­re les besoins spé­ci­fi­ques des per­son­nes trau­ma­ti­sées sont-ils pris en comp­te dans les pro­cé­du­res d’asile et dans les mes­u­res d’intégration ? Et quels chan­ge­ments sont néces­saires ?

Pré­sen­ta­ti­on intro­duc­tive
Fran­zis­ka Mül­ler lic. rer. soc., Inter­face Poli­tik­stu­di­en, Lucer­ne

Table ron­de
Dr. phil. Caro­la Smo­len­ski, Ser­vice ambu­la­toire pour vic­ti­mes de la tor­tu­re et de la guer­re, CRS Ber­ne
Lau­ra Ros­si, avo­ca­te spé­cia­li­sée en droit d’asile
Tho­mas Seges­sen­mann, Secré­ta­ri­at d’État aux migra­ti­ons (SEM)
Modé­ra­ti­on : Rita Jost, jour­na­lis­te

Quand : Mer­cre­di 30 octob­re 2019, de 19h à 20h30
Lieu : Kon­gress­zen­trum Kreuz, salle Hod­ler, 1er sous-sol, Zeug­haus­gas­se 41, 3011 Ber­ne (7 min. à pied de la gare de Ber­ne)

Lan­gues : Alle­mand et français avec tra­duc­tion simul­ta­née