Un hom­mage à une femme et une héroï­ne de la vie quo­ti­di­en­ne

Le prix pour la liber­té et les droits humains de cet­te année est remis à « Noso­tras Aar­gau ». La fon­datri­ce Ligia Vogt a, visi­ble­ment émue, reçu le prix mar­di soir à l’hôtel du gou­ver­ne­ment Ber­ne. 

L’association, fon­dée en 2005, tra­vail­le avec des migrant-e-s et leurs famil­les, qui veu­lent s’intégrer en Suis­se. Un des thè­mes import­ants est le tra­vail avec des femmes, qui ont été vic­ti­mes de vio­lence domes­tique ou d’exploitation sexu­el­le. Néan­moins aus­si des hom­mes vic­ti­mes de vio­lence demandent quel­que­fois de l’aide à l’association. « Noso­tras Aar­gau » off­re un ser­vice de con­seil, accom­pa­gne des per­son­nes con­cer­nées lors de ren­dez-vous avec des auto­rités, des hôpi­taux et des éco­les et orga­ni­se des cours de con­ver­sa­ti­on en alle­mand et des work­shops sur l’intégration et la for­ma­ti­on paren­ta­le. 

Dans l’avenir deux nou­veaux pro­jets seront lan­cés : Ligia Vogt pla­ni­fie le déve­lop­pe­ment d’une app­li­ca­ti­on con­ten­ant des infor­ma­ti­ons pour des per­son­nes con­cer­nées ain­si qu’une émis­si­on de radio men­su­el­le à la radio loca­le Kanal K sur les thè­mes de l’intégration, de la vio­lence et de la pré­ven­ti­on. La pre­miè­re émis­si­on de radio aura lieu le mer­cre­di 21 novembre à 19h.

Tous les deux ans la fon­da­ti­on pour la liber­té et les droits humains remet le prix du même nom à des per­son­nes ou à des orga­ni­sa­ti­ons qui s’engagent de maniè­re spé­cia­le pour les droits fon­da­men­taux de liber­té et les droits humains. 

www.nosotras-aargau.ch 

www.freiheit-und-menschenrechte.ch

Gagnant Ligia Vogt (Pho­to: Andrea Jer­ger)