La Suis­se dev­rait prend­re part au sau­veta­ge en mer

L’ODAE-Suisse et les autres orga­ni­sa­ti­ons respons­ables de la péti­ti­on exi­gent un accueil rapi­de et décen­tra­li­sé des réfu­giés qui arriv­ent en bateau.

Les signa­taires de la péti­ti­on demandent au Con­seil fédé­ral et au Par­le­ment de prend­re immé­dia­te­ment des mes­u­res afin que des per­son­nes en détres­se en mer Médi­ter­ra­née puis­sent être sau­vées et accueil­lies de maniè­re décen­tra­li­sée.

1. La Suis­se doit par­ti­ci­per à la mise en place d’un sys­tème civil de sau­veta­ge en mer finan­cé et orga­ni­sé au niveau euro­péen.

2. La Suis­se doit s’engager pour une répar­ti­ti­on des per­son­nes sau­vées en mer respec­tant les princi­pes huma­ni­taires et de l’Etat de droit.

3. Le Con­seil fédé­ral et le Par­le­ment doiv­ent créer les bases léga­les per­met­tant un accueil rapi­de et décen­tra­li­sé, en Suis­se, des per­son­nes sau­vées en mer.